Territoires (il)limités

 Les « territoires (il)limités » sont des zones personnelles d’appropriation de la ville. Ce sont de multiples territoires qui siègent dans le grand territoire de la ville (lui même inscrit dans la région, puis le pays, etc.). Nous les distinguons car celui de la ville est relativement stable et identique pour tout le monde, tandis que nos territoires personnels nous sont propres, à nous ou à notre famille.

Cependant, nous leur donnons une importance notoire car nous estimons que ce sont d’abord les territoires personnels qui construisent les territoires administratifs. Donc ce projet vise à donner un éclairage actuel de la genèse du territoire objectif de demain dans lequel vivront les population.

Chaque territoire est déterminé en son sein par tous les lieux que nous fréquentons, nécessaires à notre existence, pour réaliser notre vie sociale et culturelle, nos besoins biologiques, etc. Par conséquent, certains lieux ne sont jamais fréquentés. Ainsi apparaissent des frontières qui délimitent ponctuellement notre territoire. Ce ne sont pas des frontières autoritaires et arbitraires mais des frontières d’usage pratique. Nous en sommes les acteurs et pouvons les faire changer sans que personne nous en empêche. Il y a cependant des facteurs extérieurs contraignants indépendants de notre volonté qui parfois ne nous le permettent pas. Par exemple, la barrière économique entrave parfois à la fréquentation de certains lieux.

Cette action donne donc à voir les territoires de huit familles habitantes du quartier de Maurepas de Rennes. L’espace est balisé avec des affichettes collées au travers la ville sur lesquelles sont données les raisons subjectives et rationnelles. Un dépliant distillé dans de nombreux points d’information Rennais récapitule l’ensemble des territoires sur un plan de la ville.Carte des territoires (il)limités

  1. Aucun commentaire pour l'instant

  1. Aucun trackback pour l'instant