Rushs familiaux

Affiche du film

Affiche du film

Démarche artistique

Avec le travail des pédagogues du GRPAS nous avons rencontré cinq familles à qui nous avons proposé de préparer un repas traditionnel et familial. Il s’agissait alors de filmer les étapes de réalisation de cette spécialité. Le plat choisi devait être fidèle aux routines culinaires de ces familles, une spécialité bien maîtrisée et couramment pratiquée. Le choix du cadrage de la caméra ne laisse entrevoir que les mains en situation de fabrication, comme illustration d’un savoir-faire spécifique. 

Le montage très serré du film est construit sur l’enchaînement des gestes techniques brefs et rapprochés des cuisiniers. Il ne tient pas compte de l’ordre chronologique de réalisation des plats mélangés les uns aux autres. En revanche, les gestes habituels de chacun sont regroupés par nature : éplucher les légumes, laver les ustensiles, etc. La bande-son est très minimaliste. Elle porte l’attention sur les bruits qui accompagnent les gestes dans l’ambiance particulière de chaque cuisine. Les conversations n’ont pas été montées dans leur totalité. Seuls des mots ou des phrases apparaissent de façon aléatoire. 

Le film présente cinq situations réelles propres aux routines ordinaires de la vie quotidienne. Les spécificités des gestes et leur accomplissement pratique sont montrés de façon à bouleverser la nature objective de ces situations. Elles interrogent alors la proximité des gestes habituels de chacun avec la proximité géographique et socio-économique de tous. Le patchwork que compose cette fresque filmique présente l’étonnante hétérogénéité d’une réalité dont la reconnaissance sociale s’appuie sur le sens commun d’une action ordinaire, et a priori homogène : faire à manger. 

En revanche le film ne montre pas tout. Les nombreuses conversations suscitées par cette expérience sociale artistique ont été écartées. Le lieu intime qu’est la cuisine familiale et l’intérêt que nous portions sur les pratiques culinaires des familles ont permis l’expression de sujets de société très variés : l’éducation de nos enfants, la vie quotidienne et la politique, la situation des femmes, le travail, l’immigration, etc. Il est pour nous essentiel et évident de prévenir que la force et l’intensité des échanges se révèlent dans ces images, mais sans les mots pour les caricaturer.

R.Louvel, 2008

imagesrushs-1imagesrushs-2imagesrushs-4imagesrushs-5imagesrushs-13imagesrushs-16imagesrushs-17imagesrushs-23

Démarche pédagogique

Le GRPAS travaille sur le quartier de Maurepas auprès d’enfants et de leur famille, depuis 1996. Tout au long de l’année scolaire, dans le cadre du dispositif « école/famille/quartier/ville : réussir ensemble » les pédagogues du GRPAS proposent aux enfants de découvrir, en petit groupe, la vie culturelle, économique ou encore sportive de la ville de Rennes. Lors de ses activités, l’implication permanente des parents dans les loisirs des enfants est recherchée. Le pédagogue rencontre toujours le parent au moment de partir avec l’enfant et ramène ce dernier à son domicile. Il n’est dans ce cadre, pas rare, que le pédagogue reste discuter de l’activité, mais aussi plus largement du quotidien de la famille, et soit invité à boire un café. Ce travail de tous les jours permet aux pédagogues d’être connus et reconnus des familles. Ainsi au fur et à mesure un lien de confiance se créer entre les familles et les pédagogues ce qui nous permet, comme c’est le cas ici, que les familles nous ouvrent leur porte et acceptent de nous suivre sur un tel projet.

H.Lebreton, 2008


Rushs familiaux
Réalisation artistique / Romain Louvel
Réalisation pédagogique / Hélène Lebreton et Solène Perot
Participation / 5 familles du quartier de Maurepas à Rennes (35)
Image / Romain
Montage / Xavier Croisy
Production / Centre d’Expérimentation Social Artistique, Groupe Rennais de Pédagogie Sociale, avec le soutien du GPAS Bretagne.
Caractéristiques / DVD PAL, 22′14″, 4/3, Couleur, Mono, Rennes, 2008.

  1. Aucun commentaire pour l'instant

  1. Aucun trackback pour l'instant